Martin Page, La nuit a dévoré le monde

Bruit. Le réveil plonge Antoine Verney dans un drôle de rêve : le sang sur les murs et sur les vêtements lui semblent tout droit venir d'une catastrophe. Dehors, le bruit se répand, les pas lourds et lents, les cris. Antoine se penche par la fenêtre, pour regarder la rue : la masse difforme des… Lire la suite Martin Page, La nuit a dévoré le monde

Le verre n’a pas de cheveux

Damien se contemplait dans un miroir, il épiait les moindres reflets de sa tenue. Les couches de vêtements bigarrés et chamarrés lui donnaient une allure de mosaïque. Il avait tant rêvé de ces couleurs, le bleu, le jaune, le vert, le rouge… Toujours, il s’habillait comme un arc-en-ciel. Sa coiffure, une frange déplacée, représentait l’élégance… Lire la suite Le verre n’a pas de cheveux

Stephen King, Running Man

Traque. Grande Traque. Pour Ben Richards. Plus rien à perdre. Il doit sauver sa fille. Pendant 30 jours une solution : fuir. Il doit disparaître et changer de pays. Et rester caché, le plus loin des complices. Des chasseurs veulent sa mort, c'est le jeu. Mais Richards n'est pas un joueur comme les autres. Des… Lire la suite Stephen King, Running Man

Kaiu Shirai, The Promised Neverland

Quoi de mieux que de vivre au sein d'une famille aimante avec de la bonne nourriture et une vie paisible dans une grande maison entourée par la nature ?Tout se passe pour le mieux à l'orphelinat de Grace Field, chacun mène une vie heureuse avec celle qu'ils considèrent comme une mère, "maman". Emma et les… Lire la suite Kaiu Shirai, The Promised Neverland

Proxima Centauri

Je me baladais dans les rues de ma ville, à la recherche d’un peu de lumière, car depuis une semaine, la lune remplissait seule le ciel. Derrière un couple qui parlait très fort, j’ai intercepté une conversation, que je propose de retranscrire succinctement.  — "Et si je me laissais pousser la moustache ?— Une moustache… Lire la suite Proxima Centauri

Miroir épidémique

Comme un pan du ciel accroché sur le mur, le miroir offrait une vue panoramique sur l’espace, on y voyait tout, des coins les plus secrets aux meubles communs. Sa forme arrondie dans les angles était une lucarne ouverte sur le quotidien, rien ne lui échappait. Il dominait le temps, jamais l’on ne pouvait passer… Lire la suite Miroir épidémique

Yves Grenet, Nox (tome 2)

...l'histoire ne pouvait pas se terminer comme ça, d'autant plus dans la Nox. Depuis que Lucen était parti, toute notre vie était devenue le soleil d'elle-même. Mais reprenons quelques temps auparavant, juste après qu'il se fasse arrêter. Lucen était un jeune homme si brave, bientôt père car sa femme Firmie était enceinte. Issu d'une famille… Lire la suite Yves Grenet, Nox (tome 2)

La faucheuse

Il y avait le feu dans ses yeux bleus comme l’océan. Plus profond que la fosse des Marianne, son regard était insoutenable. Face à elle, plus rien n’avait de sens, la poussière n’était plus en suspension, la pesanteur était repoussante. Elle le savait. Quand elle cherchait l’humain, elle ne trouvait aucune âme qui vive. Les… Lire la suite La faucheuse

Projection au Double Rex

Assis dans le fauteuil noir bien trop grand pour moi, je venais d’assister à 1h36 de pur chef-d’œuvre. Le film, d’une si rare qualité, retraçait le parcours fictionné d’un groupe de femmes et d’hommes partis à la recherche des Aliens. Le sujet m’intriguait : depuis ma plus tendre enfance, j’écoutais avidement toutes les histoires qui… Lire la suite Projection au Double Rex

Au creux de la nuit

Linda était derrière un parapet de briques sur lesquelles couraient des filaments de vignes vierges. Elle observait d’un œil peureux la scène qui se déroulait sur la place en losange, bardée de quelques vieux bâtis : une mairie à l’allure désespérée, une boulangerie qui pleurait des levures de pain, un moulin dont l’hélice s’arracherait au… Lire la suite Au creux de la nuit