Le parc zoologique

Lecteur, regarde avec moi. Vois comment Tom se réveille. Ce matin, son visage est pâle, il semble malade. Est-ce grave ? Les médecins viendront bientôt l’ausculter. Il faut faire vite, nous avons déjà perdu sa sœur la semaine dernière, victime d’une carence en fer. Elle saignait abondamment, et malgré tous les soins, sa blessure était incurable. 

Les médecins arrivent. Blouse blanche, chaussures cirées. Tu vois lecteur, pour Tom, nous mettons les moyens. Il est le plus bel élément de notre collection. Je me souviens de notre surprise quand il est arrivé : choisir un gamin aussi chétif ? Je n’y avais pas cru, mais je m’étais trompé. Sa maigreur cachait une robustesse qui ne lui avait jamais fait défaut, jusqu’à maintenant.

Ses deux parents semblent inquiets. Lecteur, ne pense pas aller les soutenir. Reste avec nous. Regarde les murs autour d’eux, miteux, gris : concentre-toi sur l’absence de couleur. T’imagines-tu vivre là-dedans ?

Lecteur, regarde Tom et sa famille. Ce sont les derniers descendants des humains, les mêmes bêtes qui ont avalé toutes les couleurs du monde. Nous le tenons encore en vie, n’ayant pas à cœur leur destruction. Mais crois-nous lecteur, nous qui avons tant souffert pendant leur règne, nous devons comprendre d’où vient leur inhumanité.

2 réflexions sur « Le parc zoologique »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s