Stephen King, Running Man

Traque. Grande Traque. Pour Ben Richards. Plus rien à perdre. Il doit sauver sa fille.

Pendant 30 jours une solution : fuir. Il doit disparaître et changer de pays. Et rester caché, le plus loin des complices. Des chasseurs veulent sa mort, c’est le jeu. Mais Richards n’est pas un joueur comme les autres.

Des centaines de chasseurs, des milliers de complices, un seul homme. La Grande Traque, de l’argent pour chaque minute en vie. L’argent, en échange d’une cassette vidéo chaque jour prouvant sa survie. La Grande Traque, l’émission phare sur le Libertel, la télévision officielle du gouvernement. Télévision comme un outil de propagande du Réseau, la dictature états-uniennes du 21e siècle.

Et dehors, pollution et chômage, cancer et insalubrité, prostitution et trafic, soleil mort dans ciel gris. La loi du divertissement et l’abrutissement du peuple, contraint à réclamer le pain et les jeux. Car les masques pour respirer coûtent trop cher à fabriquer, les élites cachent la pollution de l’air. Les révoltes sont punies par les armes, les larmes sont noyées dans le sang, le sang dans le béton. Le béton remplace l’horizon, dans des tours trop hautes, grattant le ciel plus gris et toxique que la veille.

Pour Ben Richards, livré à lui-même dans un pays qui se tue, dans lequel il devient la cible à abattre.
Pour Ben Richards, plus rusé que tous les anciens joueurs tués, abusant des fissures d’un système au bord du chaos généralisé.
Pour Ben Richards, prenant en otage le divertissement, contraignant le système à basculer de la domination à la soumission, sans porte de sortie.
Pour Ben Richards, symbole d’une révolte naissante, celle qui changera la face des États-Unis et balaiera le Réseau jusqu’aux derniers pions.
Pour Ben Richards et pour tous les autres joueurs de la Grande Traque que le Réseau a brisés pour asseoir sa domination et la haine.

Note : 8 sur 10.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s