Kaiu Shirai, The Promised Neverland

Quoi de mieux que de vivre au sein d’une famille aimante avec de la bonne nourriture et une vie paisible dans une grande maison entourée par la nature ?
Tout se passe pour le mieux à l’orphelinat de Grace Field, chacun mène une vie heureuse avec celle qu’ils considèrent comme une mère, « maman ».

Emma et les autres vivent librement à la condition de respecter une seule règle: Ne jamais aller au portail qui emmène vers l’extérieur du site et ne jamais franchir la barrière qui mène de l’autre côté de la forêt.

Mais un soir, lorsque l’une des pensionnaires oublie sa peluche en quittant l’orphelinat, Emma et Norman vont apprendre la tragique réalité de leur sort en voulant la lui apporter.

Mais comment pourraient-ils donc échapper à leur funeste destin ?

The Promised Neverland est un manga que j’ai particulièrement aimé et qui est même un gros coup de cœur. Les personnages sont très attachants et intrigants, tout comme l’histoire qui se démarque pour son originalité et son côté horreur.

Note : 10 sur 10.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s