Antoine Bello, Scherbius (et moi)

Cabinet Boulevard Saint-Germain. 6 octobre 1977. C'est la première rencontre entre Scherbius et Maxime le Verrier. L'un est psychiatre, l'autre est patient, ou l'inverse, je ne sais plus trop. Débute alors un premier récit sur la tentative du psychiatre du diagnostiquer son patient : est-il un simple imposteur, un escroc ? Souffre-t-il d'un trouble mental… Lire la suite Antoine Bello, Scherbius (et moi)

David Foenkinos, Numéro deux

A supposer deux jeunes adolescents, passant tous les deux un casting pour incarner Harry Potter, futur icône de toute une génération, l'un Daniel Radcliffe, l'autre Martin Hill, l'un dont le nom sonne comme une évidence, l'autre inconnu, dérapant lors du choix final, dérapant juste devant la ligne d'arrivée. A supposer maintenant, Martin Hill, passé juste… Lire la suite David Foenkinos, Numéro deux

La mécanique du cœur, Mathias Malzieu

A supposer, Jack au cœurMortellement vibrant, grandir sans la moindre émotion, car son cœur si fragile ne pourrait (sur)vivre à l'amour ou à la colère, lui qui est fait de bois, de cadran et d'aiguilles, lui qui indique à chaque instant le battement d'existence parcouru dans le corps Jack, une existence de froid polaire, où… Lire la suite La mécanique du cœur, Mathias Malzieu

Fabrice Caro, Le discours

Le monde, cet inconnu, permet à des milliards d'êtres humains de cohabiter de façon plus ou moins houleuse. Parmi eux, certains vivent sous le même toit, dans le même immeuble, dans la même ville, dans le même pays. D'autres choisissent de s'unir dans le même cœur pour habiter le même amour. Toi lecteur, assis à… Lire la suite Fabrice Caro, Le discours

Adeline Dieudonné, Kérozène

Ambiance nuit d'été. A 22 heures, tu pars direction les vacances. Partir de nuit ne t'a jamais dérangé, toi qui aime conduire seul. 23h12, premier arrêt. Le voyage sera long, tu le sais. Tu te gares dans une station-service le long de l'autoroute. Toi qui pensais côtoyer le vide, face à toi se dressent quatorze… Lire la suite Adeline Dieudonné, Kérozène

Clémentine Beauvais, Age tendre

Ayant découvert Clémentine Beauvais grâce à son célèbre roman "Les petites reines" que j'ai vraiment aimé, j'ai voulu découvrir d'autres histoires de l'auteure. J'ai donc lu "Âge tendre" où l'on suit les aventures de Valentin, un jeune garçon qui doit faire en tant qu'élève une année de service civique quelque part en France entre la… Lire la suite Clémentine Beauvais, Age tendre

Antoine Renand, L’empathie

3h du mat', heure du crime. Un homme entre chez toi, par la fenêtre. Il vient d'escalader quatre étages, telle une araignée, il défie la gravité. Ses habits sont marrons... non, noirs. Il est plus sombre que la nuit. Si le soleil avait éclairé son visage à ce moment, tu n'aurais vu que l'ombre de… Lire la suite Antoine Renand, L’empathie

Olivier Bourdeaut, En attendant Bojangles

Maman était au salon, elle dansait avec Papa sur "Mr. Bojangles" dans une réelle cadence hypnotique. Langoureux, vivants, réels, je les voyais s'envoûter au rythme de la musique, comme les parfums qui viennent me hanter lorsque Maman me câline. Avec eux, je croyais au réel, non pas comme un simulacre d'un présent idéalisé, mais le… Lire la suite Olivier Bourdeaut, En attendant Bojangles

Boris Vian, J’irai cracher sur vos tombes

En arrivant à Buckton, Lee Anderson s'engage dans un nouveau boulot de libraire. Très rapidement, il se lie avec la population des alentours, des jeunes peu farouches et désœuvrés, socialement libérés. Lee Anderson est métis, et l'Amérique ségrégationniste a marqué sa vie : son frère est mort, lynché pour son amour envers une Blanche. Alors,… Lire la suite Boris Vian, J’irai cracher sur vos tombes

Diastème, 107 ans

Que laisse l'amour comme blessure au cœur S'il ne cesse jamais d'exister Même fracassée ne reste que l'ardeur Des premiers jours et des derniers - Ξ Simon aime Julie. Il l'aime d'un amour destructeur. Puissant. Les sentiments comme des cyclones, emportent son corps dans une passion dévorante. Que reste-il d'un cœur après sa destruction ?… Lire la suite Diastème, 107 ans