Clémentine Beauvais, Age tendre

Ayant découvert Clémentine Beauvais grâce à son célèbre roman "Les petites reines" que j'ai vraiment aimé, j'ai voulu découvrir d'autres histoires de l'auteure. J'ai donc lu "Âge tendre" où l'on suit les aventures de Valentin, un jeune garçon qui doit faire en tant qu'élève une année de service civique quelque part en France entre la… Lire la suite Clémentine Beauvais, Age tendre

Meredith Russo, Birthday

Meredith Russo est une écrivaine connue pour son premier roman "Celle dont j'ai toujours rêvé". Dans cette nouvelle histoire, elle traite un sujet qu'elle a elle-même vécu dans sa vie privée, la transidentité. En effet, Birthday raconte l'histoire de deux meilleurs amis qui se connaissent depuis leur plus jeune âge. Étant nés le même jour… Lire la suite Meredith Russo, Birthday

Clémentine Beauvais, Songe à la douceur

A supposer Tatiana, une jeune femme fraichement entrée dans l'âge de la puberté, et Eugène, jeune homme plus âgé, presque adulte, il suffirait de passer une fois dans le jardin de la fille, en plein été, pour croiser la plus fâcheuse maladie que la terre ait portée, l'amour, ce même amour qui est né dans… Lire la suite Clémentine Beauvais, Songe à la douceur

Diastème, 107 ans

Que laisse l'amour comme blessure au cœur S'il ne cesse jamais d'exister Même fracassée ne reste que l'ardeur Des premiers jours et des derniers - Ξ Simon aime Julie. Il l'aime d'un amour destructeur. Puissant. Les sentiments comme des cyclones, emportent son corps dans une passion dévorante. Que reste-il d'un cœur après sa destruction ?… Lire la suite Diastème, 107 ans

Fiodor Dostoïevski, Les Nuits blanches

Les quelques réverbères dorés éclairent les promeneurs nocturnes, déambulant maladroitement, à la recherche d'un instant de soleil. On aperçoit par exemple au bord de la Neva notre homme, marchant seul à la lueur de la lune. Une femme intervient dans son monde, entre la finesse de l'instant, et la pesanteur du moment. Imaginez-vous la nuit,… Lire la suite Fiodor Dostoïevski, Les Nuits blanches

Marguerite Duras, Hiroshima mon amour

Je vais m’aventurer dans une comparaison peut-être impertinente, voire hasardeuse, mais je la tente. Quelques jours précédant la lecture de Hiroshima mon amour, je m’étais laissé tenter par Le mystère Henri Pick de David Foenkinos. Dans ce dernier, nous découvrons un manuscrit, les dernières heures d’une histoire d’amour, qui relate comme son nom l’indique, les… Lire la suite Marguerite Duras, Hiroshima mon amour