Antoine Renand, L’empathie

3h du mat', heure du crime. Un homme entre chez toi, par la fenêtre. Il vient d'escalader quatre étages, telle une araignée, il défie la gravité. Ses habits sont marrons... non, noirs. Il est plus sombre que la nuit. Si le soleil avait éclairé son visage à ce moment, tu n'aurais vu que l'ombre de… Lire la suite Antoine Renand, L’empathie