Sur la paroi abrupte du quotidien

Assis aux premières loges du pare-brise J'accélère pour sentir la brise dans mes Cheveux qui se mettent à voler sans emprise Je passe une corniche, j'arrive au sommet La vue est dégagée, c'est mon endroit fétiche La musique en Bluetooth m'enivre, je m'approche Du vide, sur un rocher, je mange une miche Puis je me… Lire la suite Sur la paroi abrupte du quotidien

En deux temps

Très vite Je cours Profite Toujours J’évite Les tours Jamais Deux fois Au même Endroit Pourquoi Rester Quand je Peux Vivre Plus loin Et libre Si mon Sommeil Me rompt Demain J’aurais La foi L’envie De rire Guérir Courir Partir Toujours Trop loin Trop vite...

Tout le monde ne peut pas aller au soleil

Angoisse dans les salles rouges Le velours épaissit les murs La poisse, on entend des murmures Et des soupirs d'enfants qui bougent Derrières les cloisons, ils grattent Comme des petits chats coincés. Nos regards se cherchent, doit-on Partir sur la pointe des pieds ? Ton visage blafard m'effraie Tes yeux ne sont plus blanc coton… Lire la suite Tout le monde ne peut pas aller au soleil

Feuillu en peine

Les contours boisés de mon cœur,Se fendillent et s'amenuisent,Je m'écroule au sol, Ô malheur,Face aux lucioles qui luisent. Pourquoi m'as-tu déchiqueté ?Humain à la hache de rouille.Après ma fin, tu me dépouilles,Ensuite, tu vas m'ébrancher. M'ériger en bibliothèque,Et ma souche en simple tablette ?Ta couronne tu as sculpté Durant ta triste mission.Avant ma destitution,J'étais le… Lire la suite Feuillu en peine

Deuxième descente aux enfers par la face sud

Le cigarillo frissonneEt je recrache mon âmeComme la mare nostrumDonne un goût infameMon esprit part valserAvec une chimère roussieQui jette dans la mêléeUne pauvre valkyrie La défaite à la PyrrhusNous immerge dans un gouffreEt s'éloignent les laïusDes prêcheurs de soufreJe rejette les cieuxPour une fête en pleine terreMaintenant je sais que DieuSert de trône à… Lire la suite Deuxième descente aux enfers par la face sud