Minimalisme à outrance

Entendre parfois que garder, 
S’encombrer de nombre d’objets
Encombre aussi l’esprit, et là
On te dit : « Jettes-voir tout ça ! »

Matérialisme à tout va
Le passé sature l’espace.
Désuet ou à la ramasse,
Il le faut, jettes-voir tout ça !

Des étagères remplies d’air,
C’est ce que la mode tolère.
Cet objet n’offre aucune joie ?
Un conseil : jettes-voir tout ça !

La maison vide et les murs gris,
L’ombre pour seule compagnie.
La couleur ne t’amuse pas ?
Alors vas, jettes-voir tout ça !

L’esprit gourmand peut s’étaler
Au-delà des sols évidés
Les objets sont au débarras,
Plus aucun « Jettes-voir tout ça » ?

L’ombre te prend ton oxygène.
Sortir et puis marcher tout droit,
Sur le pont revient la rengaine,
Ultime « Jettes-voir tout ça » !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s