Disparition ésotérique

Jed avait dix ans
Quand son frère plus âgé,
Soudain, disparut.

Un triste épisode
Encore plein de mystères.
Voici son histoire :
~

Par une nuit tiède,
Les rideaux gris voletant
Étaient les indices.

Jed ne dormait point,
Se levant avec douceur,
Sans faire de bruit.

Il était venu
Dans sa chambre pour le voir,
Mais ne l’aperçut.

Il tourna la tête.
Se penchant par la fenêtre,
Il vit l’ombre au loin.

Couché près du lac,
Son grand frère contemplait
La voûte céleste.

Il le rejoignit,
Sur la berge de gravier,
Au son des grillons.

Il ne bougeait plus,
Le torse éjectant alors
Un sombre liquide.

Jed s’agenouilla,
La douce brise d’été
Caressant sa nuque.
~


Le vent de l’été,
Souvent effleure la peau,
De sa froide lame.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s