Clémentine Beauvais, Les petites reines

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, ce livre est pour moi un énorme coup de cœur !
Dès les premières pages, je n’arrivais plus à m’arrêter de le lire et je l’ai tout simplement dévoré !
Il m’a été conseillé et j’ai entendu beaucoup d’éloges à son sujet, ce que je peux donc dire est que je ne regrette absolument pas d’avoir écouté tous ces conseils qui m’ont permis de découvrir cette super histoire, pleine d’humour et d’événements qui dénoncent la cruelle société d’aujourd’hui.

En effet, Les petites reines raconte l’histoire de trois jeunes filles qui sont mêlées à un concours de « boudins » dans leur collège/lycée sur les réseaux sociaux, c’est-à-dire que tous les ans, elles font face à une forme d’harcèlement en étant jugées pour leur surpoids et leur apparence.
Les trois gagnantes, Mireille (boudin de bronze), Astrid (boudin d’or) et Hakima (boudin d’argent) vont donc s’unir et pour trois différentes raisons que je ne vais pas vous dévoiler, chers lecteurs, elles vont décider de se rendre en vélo de leur ville natale, Bourg-en-Bresse jusqu’à Paris tout en vendant du boudin en étant accompagnées du grand frère d’Hakima, ancien soldat militaire qui a hélas fait face à une tragique situation qui l’a rendu handicapé.

Je recommande donc vivement ce roman a plus de 300 pages qui m’a fait passer un moment très agréable et qui m’a beaucoup fait rire pour la vulgarité et la façon d’agir des personnages.

Note : 10 sur 10.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s