Éric d’Antimo, L’Étoile de la Bergère

Il faut dégrossir ton rêve, l’affiner, le raffiner. Il faut être précis et tendre avec lui. Le prendre par la main. L’accompagner, parce que c’est tellement délicat un rêve ! Et puis, même un peu susceptible. Il faut savoir parler à ses rêves. Être poli avec eux. Ils aiment bien se faire prier. Il faut … les façonner. Les caresser. Les nourrir. Comme de toutes petites graines. Fragiles. 

Éric d’Antimo, L’Étoile de la Bergère

L’Étoile de la Bergère est un livre unique en son genre tant il explore le monde sous tous ses angles. Inclassable mais philosophique, le voyage est poétique. Nous suivons les aventures de Christophore, personnage fictif inventé par un père à l’esprit fertile, dans un monde rempli de dualités, de conflits et dirigé par un despote sans cœur. Christophore va devoir se confronter à ce monde, en quête de sens et de son étoile, accompagné de son fidèle chien nommé Pantoufle.

La vie de Christophore est terriblement complexe dans ce monde de dichotomies et de discordes. Nérode érode l’utopie par sa tyrannie. Attiré par le profit, il construit des usines de caries. Les enfants vont à la mine, mais … n’y aurait-il pas un possible secours ? Si ! L’on dit qu’une enfant de Bergère serait capable de remédier à cette situation désespérée. Il souhaite la retrouver, c’est sans doute cela sa destinée.

À travers ses longues péripéties, le jeune voyageur aux allures de petit prince découvre les singularités de son monde. Il se crée sa propre histoire, issue de ses découvertes et rencontres avec des individus qui forgent sa pensée et exposent les conflits constants de ces contrées lointaines. Peut-être parviendra-t-il à bout de sa traversée ? Peu importe, il en aura des choses à raconter à cette future messie, symbole d’une nouvelle ère.

Cependant, le rebelle Christophore ne devrait pas essayer de se brûler les ailes. À quoi bon se risquer une mort certaine, devenir le Prométhée moderne, pour sauver un monde déchu, certes guidé par sa bonne étoile ? La raison devrait revenir à lui, alors qu’il s’avance vers la déraison. Il continue son exploration.

La petite s’endort mais le père continue. Il prépare la suite de cette histoire d’ingénu, découvrant un monde jusqu’alors inconnu, traversant par-delà une contrée de tristesse, les frontières dystopiques instaurées par le cruel souverain. Comment Nérode peut-il croire que ce monde est sien, alors que comme Christophore, il n’est qu’un petit bout d’un tout ou d’un rien.  Protagoniste, antagoniste, explorateur ou tyran, l’un exigeant, l’autre bienveillant, les oppositions s’enchaînent comme les vagues d’un océan.

Laquelle des deux âmes va se porter victorieuse ? Peu importe, Christophore doit raconter son histoire. Sa vie au pied de l’arbre à lancer un bâton, ou encore l’ivrogne du bar où l’on perd sa raison. L’histoire est longue, pleine de valeurs, de thèmes, de sensations et sentiments. Elle s’alanguit. Alors que le sable roule sous ses pieds, Christophore songe aux choix qu’il a dû faire face. Il aurait dû faire ceci, ou bien cela, mais si seulement il l’avait fait… Il ressasse encore et encore, comme un rêve qui ne s’arrête jamais tant que le soleil ne pointe le bout de son nez. Tel un baiser ouaté le réveil se profile, tandis que la lune s’éclipse. L’aventure s’évanouît temporairement, mais reviendra une fois le soleil recouché, inlassablement.

Note : 9.5 sur 10.

Merci à BOZON2X Éditions pour l’envoi et la confiance.
A retrouver
→ à l’adresse bozon2x.be
→ sur la page Facebook « Bozon2X »
→ sut Twitter @Bozon2xBozon


Découvrez nos autres articles sur d’autres livres aux éditions BOZON2X :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s